Guide d’achat de coffret électrique extérieur

Le coffret électrique est un équipement comme tous les matériels ordinaires d’un bâtiment. Il joue un rôle fondamental dans l’installation électrique et l’arrivée de l’électricité dans un local. Il peut être installé dans une maison, souvent dissimulé dans les endroits moins voyants comme la cave ou le garage. Il peut être aussi à l’extérieur, mais devrait se conformer à une réglementation normative. Comment choisir alors un coffret électrique extérieur ?

À quoi sert un coffret électrique ?

Un coffret électrique est un dispositif indispensable pour toute installation électrique, peu importe les circonstances. D’un côté, il joue le rôle de relais qui permet de recevoir l’électricité en provenance du réseau extérieur pour le redistribuer sur tous les circuits électriques dans une habitation. Et de l’autre côté, il protège l’installation électrique interne. Il est en quelque sorte l’élément de commande du circuit électrique d’un logement. Il existe deux types de coffrets électriques, ceux qui sont placés à l’intérieur d’un local comme pour le cas d’un coffret électrique d’une grande station ou grande industrie, et ceux qui sont placés à l’extérieur. Pour savoir davantage sur le coffret électrique extérieur cliquez ici.

Le choix d’un coffret électrique réside sur plusieurs paramètres, dont la surface de l’habitation et le nombre de modules à y intégrer. Ces deux paramètres dépendent également du nombre de kwh ingéré par l’ensemble de l’habitation.

Le coffret électrique soutient plusieurs équipements, tel un tableau de répartition, qui associe les circuits électriques de départ par des circuits d’arrivée.  

Quels sont ses composants de base ?

L’ensemble de l’installation électrique dans un logement doit être protégée par des dispositifs modulaires qui se trouvent sur le coffret électrique. Cet emplacement doit également obéir à la norme française NF C 15-100. Elle indique que ces composants de base doivent figurer dans le coffret électrique : un interrupteur différentiel, une borne mise à la terre, un disjoncteur, une barrette de terre, un obturateur et un coffret de communication.

L’interrupteur différentiel est un dispositif qui se trouve entre le disjoncteur général de l’habitation et les disjoncteurs divisionnaires. Son rôle principal est d’assurer la sécurité des habitants en les protégeant de l’électrocution. Le disjoncteur est un dispositif qui se déclenche en coupant le circuit en cas de surcharge ou de court-circuit. Il assure en permanence la sécurité des équipements électriques et électroniques en protégeant les appareils branchés sur les prises électriques, l’éclairage et l’électroménager. Il faudra seulement qu’il soit calibré à la hauteur de la puissance cumulée en kwh de l’ensemble de l’installation électrique. Pour bien choisir le disjoncteur, il faut identifier les appareils électriques dans un logement, qui seront connectés sur un circuit électrique donné. Le bornier permet de relier à la terre, la phase ou le neutre de l’installation. La barrette de terre est la liaison entre le câble de terre principal du logement et le câble de terre du boîtier électrique. L’obturateur est très indispensable pour le coffret électrique extérieur. Elle couvre les emplacements libres du tableau électrique et les protège de l’intrusion de la poussière. Le coffret de communication se place sous le compteur électrique avec le panneau électrique. Il achemine le signal Internet vers des prises placées dans le logement.

Quelles sont les contraintes de choix d’un coffret électrique extérieur ?

Le choix d’un coffret électrique dépend de l’installation électrique d’un logement. La première contrainte est la réglementation de la norme française. Peu importe la marque ou le type de coffret électrique choisi, il faut qu’il soit certifié NF, ainsi que l’ensemble de ses composants.

La taille du coffret électrique dépend du nombre de rangées. Chaque rangée est composée de 13 modules. Plus l’installation électrique sera grande, plus les modules sont nécessaires. Pour un appartement moins de 35 m², il faut un coffret électrique à deux rangées. Entre 35 et 100 m², il faut un tableau à 3 rangées et pour celui de plus de 100 m², il faut minimum 4 rangées. Et il faut compter en sus 20 % d’espace de réserves pour assurer l’ajout des nouveaux dispositifs en cas de nécessité.

Le coffret electrique exterieur doit être étanche et empêche le passage de toutes poussières ou gouttelettes d’eau. Il doit donc répondre aux exigences normatives de l’IP 65. Le design de la porte peut se choisir selon la préférence de chacun. Le coffret avec une porte transparente est plus pratique tandis que celui avec une porte opaque est plus esthétique, car il donne un ensemble monobloc harmonieux.

Pour le coffret électrique extérieur d’une installation industrielle, il peut être en acier. Ce genre de matériaux est le plus résistant face aux agressions externes les plus rugueuses.

Comment installer correctement un coffret électrique ?

L’installation d’un coffret électrique extérieur nécessite une connaissance minimale en électricité. Lors de sa mise en place, il faut faire le câblage avec tous les circuits en interne. De plus, il nécessite des appareillages électriques, des équipements de pose, des dispositifs de mesure et le plus important les équipements de protection. À défaut de tous ces matériels, il vaut mieux faire appel à des professionnels. 

Qu’est-ce qu’une énergie renouvelable ?
Travaux d’électricité et de plomberie : trouver une entreprise spécialisée en ligne