Les domaines d’interventions des entreprises de calorifugeage

calorifugeage

En industrie, des canalisations de chauffage et de transport d’eau non isolées peuvent causer des déperditions de chaleur qui se chiffrent annuellement en milliers d’euros perdus. Des dispositifs ont été prévus pour vous aider à les calorifuger gratuitement.

Qu’est-ce que le calorifugeage ?

Il s’agit d’une méthode qui consiste à procéder à l’isolation des canalisations d’eau, de fluides et de chauffage, pour économiser de l’énergie. La déperdition thermique représente l’une des principales causes de l’augmentation des pertes d’énergie en industrie. Pour éviter les pertes de chaleur mais également la condensation, il est toujours préférable de protéger les tuyaux d’eau chaude et d’eau froide à l’aide de manchons isolants (en laine de verre, verre cellulaire, polystyrene, liège ou mousse phénolique) ensuite recouverts de PVC. Dans les milieux de l’industrie cette précaution s’avère incontournable – en particulier dans les entreprises de rénovation, de construction et spécialisées dans les travaux de rénovation. Protéger les tuyaux est une autre solution efficace contre le gel. On ne réalise pas toujours qu’à chaque année, tant dans le secteur industriel que tertiaire, ce problème de déperdition énergétique peut s’évaluer en plusieurs centaines et même milliers d’euros. Vous trouverez plus d’information sur le calorifugeage industriel et tertiaire sur le site moncalorifugeagegratuit.

De l’aide financière pour amortir votre investissement

Des primes énergétiques, comme les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), sont accordées aux propriétaires (particuliers et industriels) qui prennent la décision de calorifuger leurs canalisations pour faire des économies d’énergie. Un crédit d’impôt pour la transition énergétique ainsi qu’une réduction à 5,5% de la TVA sur les coûts reliés à la main-d’oeuvre sont également accordés pour des améliorations, dont l’isolation des canalisations fait partie. Seule condition : vous devez faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour ces travaux. La prime énergie que vous pourriez recevoir pourrait faire en sorte que votre isolation ne vous coûte vraiment pas cher (dans certains cas, elle pourrait même être gratuite). Dans les secteurs industriel et tertiaire, outre les économies générées par l’installation de matériaux calorifuges, la performance environnementale des fluides en est optimisée. En isolant un réseau hydraulique de chaufferie, la salubrité et la valorisation du patrimoine en sont, elles aussi, augmentées.

Des normes d’isolation thermique à prendre en compte

Quand il s’agit de procéder à l’isolation thermique des tuyauteries, certaines normes et des règles anti-feu s’appliquent :
Classe d’isolation thermique industrielle: égale ou supérieure à 3, selon la norme NF EN 12 828.
Pour un réseau d’eau chaude, la protection thermique doit être souple et égale ou supérieure à 1,5m2.K/W, à une température de 50°C en moyenne. Pour un réseau d’eau surchauffée, elle doit être de 1,2 m2.K/W, à une température de 70°C en moyenne.
Pour un réseau de vapeur, la protection thermique doit présenter au moins 1 m2.K/W à une température de 120°C en moyenne, s’il s’agit d’un réseau dans lequel circule un fluide organique. En ayant recours à un professionnel (certifié RGE) spécialisé dans l’isolation des tuyauteries dans les milieux industriels, vous êtes assuré que l’installation calorifuge sera réalisée dans les règles de l’art et dans le respect des normes en vigueur. Pour planifier votre budget, n’hésitez pas à faire la demande de devis gratuits !


Où installer un kit solaire photovoltaïque ?
Actualité de la rénovation énergétique des habitations en France